Accueil du site > Connaître l’Afea > Éditoriaux et communiqués > Edito Décembre 2013. A la rencontre de nos collègues italiens et (...)

Edito Décembre 2013. A la rencontre de nos collègues italiens et espagnols

dimanche 8 décembre 2013, par Françoise Lafaye

Du 7 au 9 novembre 2013, s’est déroulé à Turin le congrès annuel de l’ANUAC (Association nationale des universitaires en anthropologie culturelle). Cette troisième édition portait sur « Famiglie, genere, generazioni », précisant dans un sous-titre : « Un’antropologiaimpegnata in un mondo in crisi ». Durant deux jours, les débats ont porté sur la famille : ses nouvelles formes, les conflits et la violence qu’elle engendre, les objets qui sont transmis au fil des générations, sa recomposition au gré des migrations, etc. Mémoire, vie quotidienne, transnationalité, pratiques économiques, culturelles et religieuses ont été passées au crible par nos collègues italiens. Le nombre des participants et la densité des débats ont ainsi montré que, malgré une diminution, en Italie, des postes universitaires et des ressources pour la recherche, l’anthropologie culturelle continue d’attirer les étudiants et de produire des approches et des analyses riches et variées.
Le troisième jour du congrès a été consacré non seulement à la restitution des ateliers des deux jours précédents, mais également à une table ronde réunissant à l’invitation de nos collègues italiens et, notamment, de la présidente de l’ANUAC, Cristina Papa, deux de leurs homologues étrangers : Ana-Maria Rivas, représentant la fédération des associations locales espagnoles et moi-même, représentant l’AFEA ; Patrizia Resta, présidente d’une seconde association d’anthropologie italienne, AISEA (Associazione Italiana Scienze Etno-Antropologiche), était également présente. L’objectif de cette table ronde était de « favoriser les rapports entre les associations nationales d’anthropologie en Europe ». Il s’agissait de confronter nos stratégies nationales et d’envisager des possibilités de mise en place de politiques communes permettant d’endiguer les effets de la crise dans les universités.
Après une présentation rapide de nos associations ou fédérations et de l’état de la discipline dans nos pays respectifs, s’est engagé un débat qui avait l’intérêt de nous obliger à rendre explicite ce qui jusque-là restait des non-dits ou des spécificités de nos associations. Ainsi, comme nous le verrons dans le prochain édito, signé de Cristina Papa, l’actualité de nos collègues italiens est de créer une association professionnelle à destination des anthropologues qui pratiquent la discipline hors université, considérant que la situation des universités italiennes est telle qu’ils doivent trouver d’autres espaces pour pratiquer l’anthropologie. L’AFEA n’établit pas, quant à elle, ce type de distinction. Née de la volonté de rassembler en France l’ensemble des ethnologues et anthropologues et de fédérer les nombreuses associations qui contribuent à l’animation et à la dynamique de la discipline, c’est sur la nature du savoir que notre discipline produit que se fait le consensus.
Durant les échanges avec la salle, nous nous sommes entendus sur le fait que le travail en cœur de discipline, et pour certains l’abandon des dérives post-modernes, était le meilleur moyen de promouvoir l’anthropologie. L’idée de la mise en œuvre de stratégies communes au niveau européen a été retenue. Pour l’instant, cette collaboration se limitera à l’Italie, l’Espagne et la France, car il ne s’agit pas de faire le même travail que l’EASA (European Association of Social Anthropologists) mais de mener en commun des actions concrètes. Cette table ronde a constitué une première prise de contact et augure d’un futur commun.
Ainsi, afin de mieux nous connaître les uns les autres, un anthropologue italien, Yvan Severi, a assisté à la journée organisée par l’AFEA qui s’est déroulée le 14 novembre à Paris. Dans la même idée, cet édito sera suivi de deux autres qui porteront sur l’actualité des anthropologues en Italie et en Espagne.

Pour plus d’informations :
ANUAC : http://www.anuac.it/
AISEA : http://www.aisea.it/
Fédération des associations locales espagnoles : http://antropologia.urv.es/portal/


proposer une traduction


Dernière mise à jour de cette page le jeudi 2 janvier 2014 à 9:45:31. //// -----> Citer cette page?
Françoise Lafaye , "Edito Décembre 2013. A la rencontre de nos collègues italiens et espagnols" [en ligne], in
Afea, Association française d’ethnologie et d’anthropologie, page publiée le 8 décembre 2013 [visitée le 23 juin 2017], disponible sur: http://www.asso-afea.fr/A-la-rencontre-de-nos-collegues.html

Plan du site

Agenda


«  juin 2017 »

SPIP | contact | | | mentions légales | inscription | Suivre la vie du site RSS 2.0 |