Négocier son prêt immobilier : c’est possible

Négocier son prêt immobilier : c’est possible

25 mars 2020 0 Par Team

Vous envisagez d’acheter un logement, mais pour ce faire, un financement vous sera nécessaire. Avec quelques conseils pour bien préparer votre dossier, vous pouvez négocier votre prêt immobilier et voir votre projet se réaliser.

Savoir ce qu'on peut emprunter
La capacité d’emprunt peut être complétée avec un prêt à taux zéro

Savoir ce qu’on peut emprunter

Quel salaire faut-il pour emprunter 200 000 euros ?

Avant de vous mettre à la recherche du bien immobilier idéal, il est judicieux de savoir jusqu’à quel montant vous pouvez envisager de faire une proposition d’achat.

Par exemple, posez-vous la question : il faudrait quel salaire pour emprunter 200 000 euros ? Est-ce dans vos moyens mensuels et sur quelle durée vous serez prêt à vous engager à rembourser ? En prenant en compte ces paramètres, on peut estimer en moyenne, qu’il vous faudra :

  • Un salaire de 5 048 € pour des mensualités de 1 666 € sur 10 ans.
  • Un salaire de 2 524 € pour des mensualités de 833 € sur 20 ans.
  • Un salaire de 2 018 € pour des mensualités de 666 € sur 25 ans.
  • Un salaire de 1 681 € pour des mensualités de 555 € sur 30 ans.

Les solutions de prêt immobilier BRED et d’autres banques

Parmi les nombreux organismes emprunteurs, le prêt immobilier BRED se décline en trois offres qui conviendront plus ou moins à votre situation et vos besoins.

Selon certaines conditions, notamment de répondre au plafond de ressources, vous pouvez souscrire à un PTZ (Prêt à Taux Zéro) qui se rembourse sans intérêts ni frais de dossier.

Les banques vous proposeront également de contracter un crédit immobilier classique ou modulable.

Le montant, la durée et la flexibilité ou non du taux varient en fonction du type d’emprunt choisi.

Mais tout cela dépendra surtout de votre capacité à emprunter et de votre taux d’endettement.

Ce sont ces importants paramètres que les banques regarderont lors de la constitution de votre dossier et qui détermineront votre éligibilité à souscrire auprès de leurs services.

Conseils pour réussir la négociation de votre prêt immobilier

Pour bien négocier votre prêt immobilier, ayez conscience de votre situation afin de mettre en avant vos arguments.

Plus votre dossier sera « propre » plus vous serez susceptible d’obtenir votre crédit.

En premier lieu, les banques vont regarder votre taux d’endettement qui correspond à la différence entre vos revenus mensuels et vos charges régulières.

Les organismes ne s’intéresseront pas à vous si votre taux dépasse les 33 %.

En revanche, s’il est faible et que vous possédez un reste à vivre assez conséquent, vous avez toutes vos chances.

Si vous avez aussi un apport personnel important pour l’achat de votre logement, vous gagnerez en considération.

En général, il faut que votre épargne à injecter soit à une hauteur minimale de 10 % du total, afin de couvrir les frais de notaire et de garantie.

Démontrez vos talents de gestion à travers votre dossier qui sera scrupuleusement étudié, en présentant des relevés de compte dépourvus de découverts ou de problèmes de paiement.

Si votre situation financière est bien établie, vous ne représenterez pas un risque pour les banques qui veulent s’assurer de votre capacité à rembourser sur le long terme.

Pour finir, vous pouvez avoir recours à l’aide d’un courtier immobilier qui mettra vos atouts en valeur auprès de ses partenaires financiers. Découvrez davantage d’informations ici.

Bonus: Comment choisir une conciergerie gestionnaire Airbnb?